Les acteurs de terrain

Les acteurs de terrain ont un rôle particulièrement important pour susciter et accompagner les changements dans les pratiques alimentaires. Ils agissent aussi bien au niveau de l’offre et des lieux de vie que des comportements des publics. Ils doivent avoir voix au châpitre dans le cadre d’une politique intégrée de l’alimentation.

JPEG - 148.1 ko

Nombreux secteurs

Pas facile d’être exhaustif si l’on veut répertorier l’ensemble des acteurs de terrain qui œuvrent pour améliorer l’accès à une alimentation de qualité. Leurs profils et leurs champs d’action sont très variés.

Ainsi, les professionnels de la santé (prestataires de soin ou acteurs de la prévention et la promotion de la santé), les travailleurs sociaux (éducation permanente, secteur de l’aide alimentaire, assistants sociaux, aides familiales, etc.), les acteurs de l’environnement, les associations de défense des consommateurs ou encore celles travaillant sur la thématique nord-sud jouent un rôle crucial dans l’information, la sensibilisation et l’empowerment des publics.

Relais experts des publics et des problématiques

Par ailleurs, leurs observations et leurs connaissances font d’eux les relais naturels des difficultés des gens et des dysfonctionnements du système alimentaire. Ils ont donc le pouvoir d’agir en termes de sensibilisation ou de lobbying auprès des autres acteurs : pouvoirs publics, secteur agro-alimentaire, collectivités.

En retour, leur expertise du terrain et des publics constitue un atout précieux en vue de mener à bien des initiatives et des projets visant à améliorer l’accès de tous à une alimentation de qualité.

Les acteurs de terrain, dans toute leur diversité, doivent être impliqués dans cadre d’une politique intégrée de l’alimentation et notamment au sein d’un Conseil de l’alimentation.