Renforcer l’accès financier à l’alimentation de qualité

L’accès à l’alimentation de qualité est financièrement difficile voire impossible pour les personnes pauvres ou en situation précaire. Le favoriser est une nécessité. Ce doit être l’une des priorités d’une politique alimentaire pour réduire les inégalités sociales de santé.

Aussi, il convient de renforcer les systèmes et les niveaux de protection sociale pour combattre le manque d’accès financier à une alimentation de qualité.

En effet, le modèle d’écrasement des prix a largement montré ses limites. Il est synonyme d’exploitation ouvrière, d’agriculture intensive – avec tous les travers qu’on lui connaît – d’appauvrissement des producteurs, d’aliments de piètre qualité. Ce modèle n’est pas durable.

JPEG - 163 ko

1 Belge sur 6 en situation de pauvreté

Selon une étude de IWEPS (Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique), une personne sur six vit en situation de pauvreté monétaire en Belgique : une sur cinq en Wallonie et une sur trois à Bruxelles.

Les familles monoparentales et les enfants sont particulièrement touchés.

Quelles conséquence sur l’alimentation ?

L’augmentation des dépenses contraintes comme le logement ou encore l’éducation des enfants et la perception de la baisse du pouvoir d’achat conduisent les ménages à arbitrer leurs dépenses en défaveur de l’alimentation et à se tourner vers une alimentation moins chère et de faible qualité nutritionnelle, susceptible de favoriser l’obésité et les maladies chroniques.

Par ailleurs, les ménages en situation de pauvreté sont plus vulnérables face aux hausses de prix alimentaires étant donné que l’alimentation occupe tout de même une place importante dans leur budget et qu’ils ont moins la possibilité de répercuter ces hausses de dépenses sur d’autres postes comme par exemple les loisirs.

Au vu de ces constats, il est impératif de renforcer la protection sociale, d’intensifier les politiques de lutte contre la pauvreté et de stimuler la création d’emplois de qualité.

Il est aussi recommandé de mettre en place des campagnes de sensibilisation ciblées sur ces publics.