Crêpe-omelette aux pleurotes et poireaux émincés

Saison de la pleurote chez nous : toute l’année

JPEG - 40.8 ko

C’est vrai que les champignons, l’automne c’est de saison. Il est vrai aussi que les pleurotes, au menu aujourd’hui, on les trouve toute l’année, vu qu’il s’agit d’un champignon de culture.

Tout d’abord, je veux souligner que même s’ils sont moins "prestigieux" que les champignons sauvages – dont on rappelle que la cueillette est très réglementée et réservée aux vrais connaisseurs – les champignons de culture sont de merveilleux protagonistes de notre cuisine de l’automne et de l’hiver.

Au menu, une recette – simple – qui cherche son inspiration en Corée.

Ingrédients pour 4 personnes

JPEG - 76.5 ko
  • 400 g de pleurotes
  • 2 poireaux
  • 150g de farine
  • 2 œufs
  • Huile végétale
  • 15 à 20 cl d’eau
  • Sauce soja
  • Sel
  • Poivre du moulin
  • Sauce piquante asiatique (facultatif)
  • Salade de blé en accompagnement

Préparation

Emincer les pleurotes en fines lamelles. Découper le blanc des poireaux en julienne.

Dans un grand bol, mélanger la farine et l’eau qui devra être bien froide. Ajouter les œufs et mélanger à nouveau. Saler. Laisser reposer au frais. La consistance doit être celle d’une pâte à crêpes assez épaisse.

Dans une grande poêle anti-adhésive, faire sauter les pleurotes et la julienne de poireaux, assaisonner d’un trait de sauce soja et poivrer.

Quand les champignons et poireaux sont cuits, verser le mélange à omelette dans la poêle et bien étaler. Ne pas tout verser d’un coup, la crêpe doit rester assez fine (un demi-centimètre). Il vaut mieux ne pas tout utiliser si ça devait rendre la crêpe trop épaisse.

Laisser cuire à feu doux puis, à l’aide d’un couvercle ou d’une grand assiette, retourner la crêpe et la cuire de l’autre côté.

Découper la crêpe en carrés et servir avec une salade type salade de blé et avec de la sauce piquante asiatique (ou pas !)