Nouilles chinoises aux poireaux et pleurotes

Saison de la pleurote chez nous : toute l’année

JPEG - 40.8 ko

C’est vrai que les champignons, l’automne c’est de saison. Il est vrai aussi que les pleurotes, au menu aujourd’hui, on les trouve toute l’année, vu qu’il s’agit d’un champignon de culture.

Tout d’abord, je veux souligner que même s’ils sont moins "prestigieux" que les champignons sauvages – dont on rappelle que la cueillette est très réglementée et réservée aux vrais connaisseurs – les champignons de culture sont de merveilleux protagonistes de notre cuisine de l’automne et de l’hiver.

Voici une recette de pâtes, légèrement régressive et riche, mais quand il fait froid, on peut !

Ingrédients pour 4 personnes

JPEG - 45.7 ko
  • 500 g de nouilles chinoises
  • 400 g de pleurotes
  • 1 à 2 poireaux
  • 10 à 15 cl de crème fraîche
  • Beurre
  • Sel
  • Poivre du moulin

Préparation

Emincer les pleurotes en lamelles, émincer très finement le poireau.

Dans une poêle, faire rissoler au beurre le poireau et les pleurotes. Assaisonner.

Verser 10 bons cl de crème, laisser réduire à petits bouillons, tandis que l’on fera cuire quelques minutes les nouilles chinoises (nouilles de blé).

Egoutter les nouilles en gardant un peu d’eau de cuisson et terminer de les cuire dans la poêle avec l’eau de cuisson conservée, les champignons, les poireaux et la crème.

Bien mélanger et dresser à l’assiette.