Tagine de courgettes, pois chiches, tomates et zestes de citron

Saison des courgettes chez nous : de juin à octobre

Qui a dit que la courgette était fade ? Oui, la grosse courgette énorme à la peau épaisse, ce n’est pas terrible, et encore, on peut la travailler pour lui donner du goût ! Mais les courgettes de saison, petites, d’un beau vert tendre, les courgettes rondes, voilà autant d’occasions de bonheur culinaire !

A la différence de sa cousine - dans les assiettes, car botaniquement elles sont différentes - l’aubergine, la courgette est déjà bonne crue, il convient de ne jamais l’oublier quand on commence à... cuisiner ! Crue, on la tranchera en fines tranches, avec citron, leur de sel et huile d’olive, ou encore râpée, en salade.

En tout petits cubes, dans une farce de triangles de pâte fillo avec carottes, oignons rouges et épices marocaines, ou encore, farcie, avec une farce composée de chair de courgette, parmesan, oeuf, mortadelle, persil, ail et chapelure...

Je vous propose ici de mélanger courgettes et pois chiches pour un plat unique, accompagné de semoule, un vrai repas complet, avec des influences orientales...


JPEG - 66.7 ko

Ingrédients pour 4 personnes

  • 300 g de pois chiches (secs) ou 2 boîtes de pois chiches cuits en conserve.
  • 2 courgettes
  • 2 gousses d’ail
  • 5 càs d’huile d’olive
  • 1 bouquet de coriandre
  • 2 branches de céleri vert
  • 1 oignon rouge
  • 300 g de couscous
  • 2 tomates
  • 1/2 càc de ras-el-hanout (mélange d’épices du commerce)
  • 1 dl d’huile de colza
  • 1 citron confit au sel (ou à défaut, le zeste d’un citron)
  • Sel
  • Poivre du moulin

Préparation

1. Préparer les pois chiches

  • Mettre à tremper la veille les pois chiches dans une grande quantité d’eau (sauf si vous utilisez des pois chiches en conserves, prêts à l’emploi).
  • Le lendemain, les égoutter, et démarrer la cuisson dans une nouvelle eau avec 2 càs d’huile d’olive, poivre et deux gousses d’ail.
  • Ecumer régulièrement, ne pas saler, et poursuivre la cuisson pendant environ une heure (les pois chiches doivent être tendres)

2. Préparer la sauce tomate

  • Râper les tomates à l’aide d’une grosse râpe.
  • Dans un poêlon, verser une càs d’huile d’olive, les jus des tomates, sel, poivre, le ras-el hanout et porter à frémissement pendant une dizaine de minutes. Vérifier l’assaisonnement et réserver.

3. Les légumes

  • Emincer l’oignon et le céleri en fine brunoise (petits dés identiques de 2 mm).
  • Découper les courgettes en tranches d’environ un demi cm d’épaisseur, puis en carrés d’environ 1,5 cm de côté.
  • Emincer grossièrement la coriandre. Réserver.
  • Emincer le zeste du citron confit ou à défaut, le zeste du citron frais.
  • Faire rissoler à feu doux l’oignon et le céleri dans le reste d’huile d’olive, ajouter ensuite les courgettes et augmenter le feu. Faire sauter vivement les courgettes pendant 4 à 5 minutes, assaisonner.

4. Finition

  • Préchauffer le four à 150º. Mélanger les pois chiches, le zeste de citron, la coriandre, la sauce tomate et les légumes dans un plat pouvant aller au four.
  • Enfourner 20 minutes, la préparation ne doit pas être servie trop chaude.
  • Pendant ce temps, préparer le couscous soit à la vapeur comme un pro, soit, plus simplement en faisant gonfler la semoule avec de l’eau frémissante simplement versée et ensuite couverte d’aluminium.
  • Servir les légumes avec le couscous.