Velouté de topinambours

Saison du topinambour chez nous : d’octobre à mars

Ceux d’entre nous qui ont des grands-parents de moins de 90 ans n’ont pas hérité de cette hantise des légumes dits "de disette" et les topinambours sont vus soit comme un "légume oublié" soit encore comme une nouveauté avec des airs de paléo-légumes.

De fait, cette racine s’apprivoise comme une bonne vieille patate, à ceci près qu’elle est revêche à l’épluchage, et on la déclinera en velouté, en purée, en légume d’accompagnement, voire même en chips ! Ça a un léger goût d’artichaut, en mieux, qu’est-ce que c’est bon !


Ingrédients pour 4 personnes

  • 600 g de topinambours
  • 30 g de beurre
  • 1L de bouillon de volaille (ou d’eau, mais c’est moins bien)
  • 200 g de crème épaisse
  • 100 g de noisettes
  • Sel
  • Poivre du moulin

Préparation

  • Eplucher les topinambours et les détailler en gros morceaux. Dans une casserole faire fondre le beurre et ensuite ajouter les topinambours. Assaisonner. Bien mélanger et cuire dix minutes à couvert, à feu moyen.
  • Ajouter le bouillon (pas tout) et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les topinambours soient tendres.
  • Pendant ce temps, rôtir les noisettes quelques instants dans une poêle et les concasser grossièrement au couteau.
  • Mixer la soupe (et mixer encore ! Il faut bien casser les fibres), ajouter la crème, mixer à nouveau et ajouter du bouillon jusqu’à la consistance voulue (je préfère un peu épais !)
  • Corriger l’assaisonnement et servir avec les noisettes concassées.