Accessibilité pratique

Même avec des ressources suffisantes, encore faut-il avoir un accès pratique à l’offre alimentaire. D’un lieu d’habitation à l’autre, les situations sont très différentes quant à la proximité des commerces, l’offre des services de repas à domicile, les potagers communautaires, etc.

PNG - 38.9 ko

Dis-moi où tu habites, je te dirai ce que tu manges

L’habitat et l’influence de l’appartenance géographique (régionale mais aussi rurale ou urbaine), "entraîne des genres de vie et des habitudes différentes (offre alimentaire, mobilité et offre de mobilité). Elle tend à se superposer aux catégories sociales pour former des paniers alimentaires spécifiques [1].

Un modèle agro-alimentaire en question

Notre modèle agro-alimentaire engendre des produits de masse, banalisés, désaisonnalisés, ayant perdu une identité avec le territoire ou le terroir. Le fossé entre le consommateur et le producteur est de plus en plus large. Les modes de production et de consommation énergivores, pollueurs et gaspilleurs doivent être repensés, de même que les normes, règlements et contrôles.

[1LHUISSIER, A., (2007), "Trajectoires sociales et alimentation", Contact Santé n°223/Année 2007 "Alimentation. Entre émotions et injonctions", p. 40-42