Rapport à la nourriture

Le rapport de chacun à la nourriture est un enchevêtrement complexe de divers facteurs : l’état émotionnel, la notion de plaisir (qui évolue au fil du temps) et la notion de frustration qui lui est intrinsèquement liée, l’éducation et la manière dont les limites ont été posées... Cette relation complexe est une des raisons pour lesquelles un changement de comportement alimentaire n’est pas chose aisée, et certainement pas uniquement une "question de volonté".

JPEG - 85.2 ko

Paroles d’enfants [1]

Tout ce qui vient de la friterie est meilleur.

Les frites, mais avec un peu de sel et ma maman elle dit pas trop parce que c’est pas bon.

Moi je trouve que les frites c’est bon parce qu’il y a plein de purée dedans et j’aime bien la purée.

En fait il y a les deux moitiés de frite. Il y a une moitié qui est bonne et une moitié qui est pas bonne. Oui, il y a la partie gras de la frite et à l’intérieur en fait c’est une pomme de terre coupée dedans. En fait, il y a que cette partie qui est bonne pour la santé.

[1Avis éclairé d’enfants participant à une animation "Abracadabra, goûte-moi ça", de Latitude Jeunes