25/01/2016

Le débat sur l’efficacité des logos nutritionnels clarifié par une étude

Dans un précédent article, nous nous posions la question de savoir quel était le meilleur système d’étiquetage des produits pré-emballés en vue d’informer le consommateur et de l’aider à améliorer la qualité nutritionnelle de ses achats alimentaires. Une étude de l’INRA en France nous apporte aujourd’hui la réponse.

GIF - 38.7 ko

Dans cette étude [1], l’équipe de chercheurs en épidémiologie nutritionnelle (Inserm / Inra / Cnam / Université Paris 13) a testé l’impact des logos d’information nutritionnelle sur les intentions d’achat. Quatre logos ont ainsi été testés :

- le système d’information nutritionnelle coloriel à 5 couleurs (5-C)
- la coche verte, similaire à celle utilisée dans certains pays scandinaves et aux Pays-Bas
- les Traffic Lights multiples utilisés en Grande-Bretagne
- les repères nutritionnels journaliers (RNJ ou, en anglais, GDA - Guideline Daily Amounts) utilisés en Belgique et certains industriels en France.

La méthode a consisté à créer un supermarché expérimental similaire aux sites de vente en ligne rassemblant 269 produits différents. En plus de son nom, de sa photo et de son prix, chaque produit s’est vu apposer un logo d’information nutritionnel. Les participants à l’étude ont fait leurs courses d’une semaine dans ce supermarché en ligne. Le profil nutritionnel a ensuite été comparé à une situation de référence, à savoir sans logo.

Et le gagnant est …

C’est le logo à 5 couleurs (5-C) qui a permis d’obtenir la meilleure qualité nutritionnelle globale du panier. Les Traffic Lights multiples et la coche verte complètent le podium.

En quoi consiste le logo à 5 couleurs ? Il "repose sur le calcul d’un score de qualité nutritionnelle développé par la Food Standards Agency britannique (FSA) qui prend en compte plusieurs éléments présents sur l’étiquetage nutritionnel (calories, sucres simples, acides gras saturés, sodium, fibres, protéines et pourcentage de fruits et légumes pour 100 g de produit) pour aboutir à un indicateur unique et global de la qualité nutritionnelle de l’aliment". [2]

Le système en vigueur chez nous : inefficace

Si l’étude a révélé quel système était le plus efficace, elle a montré également que tous les logos testés permettaient d’améliorer la composition nutritionnelle du panier… sauf les repères nutritionnels journaliers (RNJ). Par rapport à la situation de référence sans logo, les repères nutritionnels journaliers n’ont pas eu d’impact. Pas de chance, c’est celui qui est appliqué en Belgique !

Les auteurs de l’étude concluent donc en soulignant l’intérêt d’apposer une signalétique d’information nutritionnelle sur la face avant des emballages pour guider les consommateurs lors de leurs choix alimentaires. Le logo 5-couleurs (5-C) s’impose comme le meilleur choix car il s’est avéré être le plus efficace pour améliorer la qualité nutritionnelle du panier d’achat et ce dans la majorité des sous-groupes d’individus, y compris ceux à risque d’avoir un régime alimentaire de moins bonne qualité.

A bon entendeur …


Voir également :

_

[1Ducrot P, Julia C, Méjean C, Kesse-Guyot E, Touvier M, Fezeu L, Hercberg S, Péneau S Impact of Different Front-of-Pack Nutrition Labels on Consumer Purchasing Intentions : A Randomized Controlled Trial. , Am J Prev Med, Dec 2015. http://dx.doi.org/10.1016/j.amepre.2015.10.020