Règlementer la spéculation sur les produits agricoles

Les prix des produits alimentaires, qui sont des biens de première nécessité, déterminent leur accessibilité. Or depuis le milieu des années 2000, on a observé une forte volatilité des prix des matières agricoles, ce qui a des conséquences sur les prix alimentaires à la consommation. Il convient donc de mieux règlementer la spéculation sur les produits agricoles afin de lutter contre le niveau élevé et la volatilité des prix.

Les populations pauvres plus exposées

Les populations les plus pauvres consacrent parfois jusqu’à 75 % de leur revenu pour se nourrir [1]. Les prix élevés de 2007- 2008 auraient condamné 80 millions de personnes supplémentaires à la faim. Ainsi les prix élevés et fluctuants menacent le droit fondamental à une nourriture adéquate et peuvent contribuer à enfermer progressivement les ménages dans le piège de la pauvreté. Un secteur agricole en bonne santé est le meilleur moyen de diminuer la vulnérabilité des pays les plus pauvres à la volatilité des prix [2].

Le rôle de la spéculation

À côté de cela, la financiarisation des marchés agricoles “est souvent accusée d’avoir initié des mouvements à la hausse des prix de grande ampleur, ou au moins d’avoir participé à leur essor” [3].

JPEG - 160.8 ko

Il faut donc réguler la spéculation sur ces biens de première nécessité. Le plafonnement des positions, qui restreint le nombre de contrats qu’un même participant peut détenir, est une voie à suivre afin de limiter le risque qu’un seul intervenant puisse manipuler les cours [4].

D’autres pistes de régulation doivent être proposées pour aller plus loin, comme par exemple, limiter l’accès à l’achat et la vente de produits agricoles aux intervenants qui disposent de capacité de stockage.

Par ailleurs, il est établi que les agrocarburants ont influé de manière déterminante sur la hausse à court terme des prix des produits alimentaires ces dernières années [5]. Il conviendrait donc d’accélérer la transition vers la production d’agrocarburants de deuxième et troisième génération.

[1FAO, (2012), "La volatilité des prix des denrées alimentaires et le rôle de la spéculation" Document d’information technique, Division du commerce et des marchés de la FAO, 6 juillet 2012, Rome.

[2Idem

[4Plate-forme Souveraineté Alimentaire, dernière visite le 20 mars 2014

[5Groupe d’experts de haut niveau, 2013. Agrocarburants et sécurité alimentaire. Rapport du Groupe d’experts de haut niveau sur la sécurité alimentaire et la nutrition, Comité de la sécurité alimentaire mondiale, Rome, 2013.