Garantir l’indépendance de l’EFSA

Afin de disposer d’une politique crédible et efficace en matière de sécurité alimentaire, les institutions européennes doivent garantir l’indépendance de l’EFSA, organisme européen pour la sécurité alimentaire. Cela passe notamment par le financement de recherches indépendantes.

Plus d’indépendance et de transparence

JPEG - 65.5 ko

L’EFSA (European Food Safety Authority) est chargée d’une mission d’évaluation des risques et des produits. “Il est donc essentiel que l’EFSA, par l’impartialité et la base scientifique de ses avis, soit reconnue comme telle par les pouvoirs publics européens et nationaux.

Une EFSA forte et indépendante, soutenue par les instances nationales d’évaluation des risques, constitue la meilleure garantie pour une politique en matière de sécurité alimentaire pertinente, scientifiquement fondée et socialement acceptable” [1].

Donc plus de moyens !

L’EFSA ne réalise pas elle-même les études, elle ne fait que donner des avis sur des recherches menées par les fabricants des produits alimentaires [2] . “En outre, une partie de ces études sont généralement gardées secrètes pour des raisons de confidentialité commerciale, ce qui empêche leur intégration dans le travail normal de la communauté scientifique” [3] .

Pour garantir une recherche indépendante, en particulier sur les cas controversés, il convient donc d’augmenter les moyens publics alloués à l’EFSA.

[1Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire, "L’approche belge de la sécurité alimentaire". 2002-2014, janvier 2014, p. 5