Parler d’alimentation à l’école et en milieu extrascolaire

L’école est évidemment un lieu privilégié pour parler de la santé et de l’alimentation. Le milieu préscolaire peut également investir l’éducation au goût des enfants en bas âge. A notre époque où le surpoids et l’obésité touche de plus en plus de jeunes, renforcer la promotion de la santé et de l’alimentation de qualité dès le plus jeune âge est plus que jamais nécessaire.

JPEG - 93.4 ko

L’alimentation ne doit pas uniquement être envisagée sur le seul plan nutritionnel mais bien de manière globale.
L’information, la sensibilisation et l’éducation à l’alimentation peuvent se faire :

  • dans le cadre des cantines scolaires
  • dans le cadre d’activités scolaires et extrascolaires (ateliers cuisine, jardinage, visites pédagogiques de fermes et de lieux de production, interventions de professionnels, restaurateurs, producteurs, diététiciens… [1]

Intégrer l’alimentation dans les programmes scolaires

Une présence formelle des questions liées à l’alimentation (système alimentaire, lien entre alimentation et santé, coûts externes, techniques des industriels, décryptage de la publicité, dimension sociale ...) dans les programmes scolaires permettrait de former aux enjeux citoyens de l’alimentation.

Ceci suppose de former et d’outiller les enseignants sur ces questions. À ce titre, des outils pédagogiques, à concevoir au besoin, sont de bons moyens d’aborder les problématiques liées à l’alimentation de manière concrète et ludique.

Nous vous proposons dès à présent de découvrir notre brochure "Parler d’alimentation en classe".

[1Thierry, D., (2014), "Favoriser l’accès pour tous à une alimentation de qualité, saine et équilibré", Projet d’avis, Conseil Economique, social et environnemental, Paris, p.30